lundi 18 novembre 2019

A la médiathèque Charles Portal à Castelnau de Montmiral, malgré le mauvais temps et les bourrasques de pluie, près de trente personnes se sont pressées pour écouter Bernard Ariès lire de magnifiques textes de Jean Giono parmi les nouvelles que celui-ci  anécrites : le mystère et l'intimité planait dans la salle de la petite médiathèque rurale éclairée seulement par une lampe de table aux couleurs art déco. Un voyage poétique qui nous a rendus heureux. Au programme deux  textes extraits de recueil de nouvelles  Faust au  village et  la solitude de la pitié,  précédés par  une lettres aux paysans  sur la pauvreté et la pays et  suivi du voyage immobile tout cousu de rêves d'enfant.
On a échangé ensuite autour  du verre  de la cordialité et du goût des lettres.


Archive du blog