dimanche 30 août 2020

 ETRANGE SAISON QUE CET ETE 2020, tout fonctionne comme en sourdine, en demi teinte, avec cette volonté ancrée en  chacun de profiter de ce que la vie offre, en plus simple que les années précédentes, comme si on prenait conscience après cette hibernation forcée, de choses, de couleurs, d'odeurs  non perçues jusqu'alors. 

L'association 2JOL a pu cependant maintenir certaines des activités qu'elle avait programmées au cours de cette période estivale :

 Fin juillet un stage d'écriture avec Martial Maynadier, en format allégé et espacé sur le thème de "ce que disent les lieux". Cette organisation un peu  contrainte n'a pas altéré l'appétence des participants à l'écriture.

 Fin août , le stage de théâtre a traité des oiseaux d'Aristophane . Une restitution des travaux a eu lieu en fin de semaine devant un public choisi  et heureux. Emmanuelle Picaud l'intervenante metteure en scène a choisi d'illustrer un des thèmes  majeurs qui circulent dans cette pièce: la manipulation des foules, des individus,  la prise de pouvoir sur les esprits puis sur la société entière. La métaphore des oiseaux , outre la poésie qu'elle apporte à cette oeuvre, ne doit pas tromper sur le caractère intemporel de celle-ci donnée pour la première fois en 400 avant notre ère et qui n'a pas pris une ride. De ce travail fécond est né le projet de  le présenter au festival poétique de l'association en mai-juin 2021 en plus étoffé ... si le covid le veut bien.



 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Archives du blog